Crépi décoratif d’intérieur : les techniques d'une entreprise de maçonnerie

Vous cherchez à donner un caractère original à votre pièce ? Pourquoi ne pas opter pour le crépi mural d’intérieur et le réaliser vous-même ? Mais avant de foncer tête baissée, prenez le temps de lire nos conseils en maçonnerie.

Les avantages du crépi mural en maçonnerie d'intérieur

crepis maconnerie interieur.jpgLes fabricants de crépis commercialisent depuis quelques années des solutions prêtes à l’emploi pour faciliter la pose. Vous n’aurez donc aucune difficulté à en trouver dans le commerce, et ce à moindre frais. De plus, cette production standardisée offre un large choix d’effets, de couleurs et de finitions. Vous aurez donc l’embarras du choix.

Le matériel nécessaire pour cette maçonnerie

Avant de vous lancer dans les travaux, prenez le temps de faire l’inventaire des outils en votre possession pour poser votre crépi d’intérieur. Voici le matériel et les outils incontournables d'une entreprise de maçonnerie du 66 pour réaliser proprement et en toute sécurité la pose du revêtement :

  • Un crépi décoratif d'intérieur (un pot de 15 kg suffit à recouvrir une surface de 15 m²),

  • Une sous-couche d’accroche,

  • Une taloche en acier,

  • Un couteau à enduire,

  • Un rouleau "nid d'abeille" ou rouleau spécial crépi,

  • Un manche télescopique pour le rouleau,

  • Du papier de verre,

  • Un enduit de rebouchage,

  • Des bâches de protection (des vieux draps que vous comptez jeter peuvent faire l’affaire),

  • Du matériel de protection : combinaison, masque et gants,

  • Un escabeau ou un marchepied,

  • Au besoin, une décolleuse à papier peint ou un décapeur thermique    

Préparation

Assurez-vous que le mur sur lequel sera posé le crépi est sain et propre. Si vos murs étaient jusque-là recouverts de papier peint, retirez-le en utilisant une décolleuse à papier peint ou un décapeur thermique. Sinon poncez les peintures en prenant soin de retirer la poussière.

Une fois cette première étape effectuée, vérifiez l’état du mur et notamment s’il est friable ou s’il comporte des fissures et des trous. Si tel est le cas, retirez les parties qui menacent de tomber et rebouchez les trous en appliquant l’enduit de rebouchage prêt à l’emploi.

Patientez quelques heures pour que l’enduit sèche convenablement, puis poncez les zones concernées et retirez la poussière sur le mur via une brosse à poil. Vous pourrez ensuite poser la sous-couche primaire d’accrochage qui permettra au crépi d’adhérer correctement. 

Pose du crépi d'intérieur

Vous allez désormais pouvoir passer à l’étape suivante : la pose du crépi. Utilisez directement le rouleau si votre crépi le permet. Reportez-vous à la notice d’utilisation pour vous en assurer. Dans le cas contraire,  prenez le couteau à enduire, la taloche ainsi que le rouleau et humidifiez-les pour réduire l’adhésion du crépi sur les outils. Puis prenez une quantité suffisante d’enduit sur la taloche en vous aidant du couteau.

De préférence, commencez par le haut du mur. Si celui-ci est haut de plafond, utilisez un escabeau ou un marchepied. Pour que la pose soit optimale, il faudra appuyer fortement sur la taloche et appliquer des gestes verticaux et horizontaux pour bien étaler le crépi sur le mur.

Une fois la surface recouverte de crépi, vous n’aurez plus qu’à attendre quelques jours avant de mesurer le rendu de vos travaux.

Les commentaires sont fermés.