féé maison

  • Une bonne Pompe à chaleur pour la piscine

    Tout le monde s'est équipé de piscines depuis le confinement : les fabricants sont en ruptures de stocks, les livreurs débordés. Donc on a tout le temps pour se renseigner sur les bons équipements à avoir pour sa piscine. A commencer par la pompe à chaleur.

    Voici la fiche technique de la pompe à chaleur de piscine que nous avons achetée :

    POMPE A CHALEUR WARMPOOL 5.2 Kw Mono.

    Les Pacs Premium de WARMPOLL représentent une entrée de gamme d'un rapport qualité/prix intéressant. Un peu comme la Pompe à chaleur Poolex JetLine Selection 55 ou la Pompe a chaleur Leader Pac pour piscine .

    Importée et distribuée depuis 2002 par le groupe familial qui possède sa propre structure en Chine depuis 1985. Les pompes à chaleur Warmpool sont conçues et développées en France puis assemblées en Chine. Elles passent toutes par un banc d'essai complet sous le contrôle des ingénieurs.

    Les pompes à chaleur de piscine  WARMPOOL bénéficient des meilleures technologies en intégrant par exemple, un échangeur unique sur le marché. En effet, les échangeurs des pacs Warmpool sont équipés d'une double spirale ET d'une double chambre.
    Ce système permet d'optimiser le contact entre l'eau et le serpentin de chauffe.
    Vous pouvez cliquer sur les photos pour voir le fonctionnement de l'échangeur.
    Il est garanti 5 ans contre la corrosion.

    Les pompes à chaleur WARMPOOL sont compatibles avec les piscines traitées au sel.

    pompe.JPGCARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

    Gamme Premium
    Capacité de chauffe: 5.2 kW
    Capacité de chauffe (Btuh): 18000 BTU/h
    Consommation: 1.2 kW
    Courant de fonctionnement: 5.4 A
    Section Cablage: 3G 2.5 <10m
    Alimentation: 220/1/50 V/Ph/Hz
    Nombre de compresseur: 1
    Compresseur: rotatif
    Echangeur: Titane
    Nombre de ventilateur: 1
    Consommation du ventilateur: 75 W
    Vitesse de rotation du ventilateur: 770 tour/mn
    Direction du ventilateur: horizontale
    Niveau sonore: 34 dB
    Connexion eau: 50 mm
    Débit d'eau conseillé: 1.8 m3/h
    Addition de pression d'eau: 0.10 à 0.30 Bar
    Dimension unité (l/L/h): 1020/300/540 mm
    Dimension carton (l/L/h): 1060/310/570 mm
    Poids net / Poids brut: 45/50 Kg
    Gaz utilisé: R407c

     

  • Chauffage : l’éthanol sur le grill

    L’éthanol devient petit à petit un concurrent du chauffage à bois et au gaz. Plus pratique et surtout totalement écologique, il prend de plus en plus place dans les foyers des français. Mais cette technologie n’est pas sans risque.

    Pour les nostalgiques de la cheminée, aux braises incandescentes autour de laquelle se réunissent la famille et les amis, l’éthanol est une excellente alternative. L’éthanol est un carburant vert, sans odeur (sauf une petite odeur d’alcool) ni fumée, basé sur un mélange de maïs ou de blé.

    Un carburant bio et efficace

    Un foyer à l’éthanol n’a pas besoin de tuyau d’évacuation, il peut donc être placé dans n’importe quel pièce de la maison. Très performant, ce système chauffe jusqu’à 500 watts, il peut donc, même si cela n’est pas recommandé, remplacer un chauffage.

    Dans le même temps, son autonomie peut attendre 30 heures de chauffe, sur position économique, et une moyenne de 7 heures, sur position maximum. Ce foyer ne rejette qu’une quantité minime de CO2, dans l’atmosphère, soit l’équivalent de deux bougies.

    Les fabricants de foyers à l’éthanol proposent des modèles design adaptés à tous les intérieurs. Les foyers sont confectionnés avec des matières modernes telles que le verre ou l’aluminium. Ils sont faciles à installer. Leurs prix varient de 70 € (pour une cheminée de table) à 6 000 €.

    Une exigence de sécurité

    Ce type d’installation présente toutefois un danger réel qu’il faut prendre en compte. Utilisé sans précaution, il présente des risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Les professionnels multiplient des mesures de sécurité sur leur appareil, comme par exemple, le détecteur de monoxyde de carbone.

    Pour se prémunir d’éventuels incidents, il ne faut pas utiliser son foyer en tant que chauffage principal et respecter les consignes d’utilisation fournies par le fabricant.

     

  • Info maison : les termes à retenir d’un viager

    viager-libre-occitanie.JPGPour celles que cela intéresse, quelques points à connaitre avant de s'intéresser à une maison en viager en occitanie  ou un viager en Ardèche ou dans le Luberon  par exemple :

    Viager Occupé : Signifie que le bien est occupé à vie ou bien jusqu'à un terme fixé dans le temps. Le calcul du viager se fera en fonction.

    Viager Libre : Signifie que le bien est libre d'occupation et que l'acquéreur en possèdera la totale jouissance.

    Nombre de têtes : Nombre d'occupants du bien, 1 tête pour un propriétaire unique, 2 têtes pour un couple généralement marié.

    Ages : La décote du bien est inversement proportionnelle à l’âge indiqué. A savoir que l’espérance de vie d’un couple est statistiquement plus élevé, d’où un abattement plus important du prix du bien.

    La valeur vénale du bien : Valeur de marché du bien ou valeur d'estimation réalisée par un expert immobilier à un instant T.

    Bouquet du Viager : Somme à verser au comptant lors de la signature du contrat, c’est votre mise de fond.

    Rente Viagère : Somme à verser chaque mois jusqu’au décès de l’occupant, c’est votre capacité d’épargne.

     

     

     

  • Fabriquer une étagère murale en bois : pré-finition

    Réaliser la pré-finition

    etagere-bois-2.JPGVotre étagère est montée, il ne reste plus qu’à procéder aux finitions.

    Poncer et dépoussiérer

    • Poncez dans le sens du fil, grain fin 1, puis 0.

    • Dépoussiérez soigneusement, surtout aux jonctions entre les éléments. N’hésitez pas à passez l’embout de l’aspirateur.


    Masquer les vis

    • Vous pouvez garder la sciure de ponçage pour faire une pâte à bois à la couleur de votre étagère.
      Elle servira à cacher le trou des têtes de vis.

    • Si vous devez peindre votre étagère, ces trous peuvent être bouchés.
      Vous les boucherez à l’aide d’une pâte à bois neutre synthétique (pouvant être peinte), ou d’un enduit à reboucher.


    Appliquer une finition

    • Poncez une fois que la peinture est sèche.

    • Vous pouvez enfin appliquer la finition de votre choix.

    Si vous avez quelque difficulté à stabiliser les éléments, vous pouvez utiliser des serre-joints pour les maintenir sur l’établi.

     

    • Si la colle déborde, essuyez immédiatement à l’aide d’une éponge humide, et rincez à chaque fois, pour éviter les traces.

    • Montez l’autre planche-côté, et vissez.

    • Posez la planche-dessus sur les planches-côté, et vissez (voir photo 5).

    • Sur l’extérieur des planches-côtés, tracez un trait à mi-hauteur, puis à 15 mm de chaque bord. Fraisez et percez à l’intersection des deux traits.

    • Insérez votre tablette, et vissez aux quatre points.

  • Fabriquer une étagère murale en bois

    etagere-bois-fabriquer.JPGL'étagère est composée de deux planches-côté, sur lesquels reposent une planche-dessus et une planche-dessous, ainsi qu'une tablette intérieure. Si vous avez choisi une étagère «avec fond», le fond se posera en dernier.

    Monter les éléments de l'étagère : Déterminer l’emplacement des vis

    • Posez la planche-dessous de l’étagère sur l’établi. Posez une des planches-côté en bout, et tracez un trait tout du long (voir photo ). Faites de même avec l’autre côté.

    • Procédez de la même manière pour la planche-dessus.

    • Reprenez votre planche-dessous, et tracez un trait à 9 mm de chaque bord (soit la moitié de l’épaisseur que vous avez déjà repérée). Tracez un autre trait à 15 mm, perpendiculairement, et ce de chaque côté. Vous obtenez ainsi l’emplacement de vos vis pour le montage.

    • Faites de même pour la planche-dessus, avec 4 vis par élément.

    • Puis, faites de même sur les champs de la tablette et sur les champs des planches-côté.

    Visser et monter l’étagère

    • Montez la fraise sur votre perceuse. Pour fraiser la planche-dessus et la planche-dessous : posez la pointe de la fraise juste à l’intersection des marques que vous avez tracées précédemment.

    • Sur chaque planche, dessus et dessous, au milieu du fraisage,  faites des avant-trous après avoir monté la mèche à bois sur la perceuse.

    • Sur les champs des planches-côté, percez à l’intersection de vos marques, juste de quoi insérer la tête de la vis (voir photo 4).

    • Appliquez de la colle, en suivant le mode d’emploi, sur chaque partie à assembler, et ce au fur et à mesure de l’avancement du montage.

    • Vous pouvez alors monter une des planches-côté sur la planche-dessous.  Pour cela, posez la planche-dessous sur l’établi, en la laissant dépasser de 2cm par rapport à l’établi pour accéder à l’emplacement du vissage.

    • Sur la perceuse, montez l’embout correspondant au type et à la taille de la tête de vis. Posez la planche-côté sur la planche-dessous, et vissez par en dessous.

  • Que faire avant de repeindre un mur de façades ?

    Avant d'être peint, un mur doit être propre, sain et sec. Une surface bien préparée est la garantie d'un résultat de qualité. Alors vérifiez bien son état d'origine. Que vos murs de façades soient neufs, déjà peints ou en mauvais état, suivez les conseils de notre façadier  pour bien les préparer. 



    1. Préparer des murs de façades et des plafonds neufs ou bruts de finition

     

    Les conseils proposés ici s’appliquent à toute surface recouverte de placoplâtre ou d’un enduit mais ne concernent pas les surfaces en béton ou en parpaings.

     

    Si la surface est quasi nette

    Dépoussiérez la surface et gommez les traces de crayon qui pourraient subsister.
    Vous pouvez aussi passer un couteau à enduire. Inclinez-le à 30° pour éliminer les résidus d’enduit de surface.

    Si la surface présente trop de défauts

    Après avoir passé le couteau à enduire, poncez avec du papier de verre «anti
    encrassant ». Puis dépoussiérez à fond.
    Passez ensuite une sous-couche spéciale plaques de plâtre ou un primaire spécifique. Appliquez-la d’abord sur le plafond puis sur les murs. Elle doit être régulière et uniforme.

    peindre-mur-facade.JPG

     

    2. Préparer des murs de façades ou plafonds déjà peints

     

    Il existe 2 types de peinture : la peinture à l’eau et la peinture glycéro.

    Pour savoir de quel type de peinture votre mur est recouvert, frottez-le avec un chiffon imbibé d’acétone. Si la peinture déteint sur le chiffon et laisse une trace mate, c’est une peinture à l’eau. Si aucune trace n’apparaît, c’est une peinture glycéro. N’oubliez pas ensuite de rincer la peinture à l’éponge et le chiffon à l’eau froide.

     

    Nettoyer une peinture à l’eau

    Sauf exception il ne faut pas lessiver une peinture à l’eau.

    Passez simplement une éponge humide côté abrasif avec quelques gouttes de liquide vaisselle. Puis rincez, également à l’éponge. Travaillez de bas en haut, par petite surface, pour éviter les coulures qui laisseraient des marques.

    Une fois la surface propre, sèche et mate, vous pouvez évaluer son état. Si elle présente des défauts, réparez-les avant de peindre ou d’appliquer un papier peint.

    Lors du nettoyage, si la peinture en phase aqueuse déteint, c’est qu’il s’agit certainement d’une peinture vinylique voire d’un badigeon.
    Si c’est une peinture vinylique, il faut rincer à l’éponge simplement.